facebook twitter youtube contact

Accueil > français > concours de création sonore en 80 sec > boite à outils > Les formats audio en son 3D > Ambisonic > 6 - L’avenir

6 - L’avenir

Sans avoir une boule de cristal, il semble assez évident que l’Ambisonique et ses formes dérivés sont appelés à un avenir tout rose.

Pourquoi ? Parce que le son omnisphérique est évidemment le plus naturel. Il peut être modifié ultérieurement avec de nombreux scénario post captation. Le marché de la “sensation“ notamment à travers le cinéma, les jeux, les salles 4 et 5D, les écrans type RV, sont des gros consommateurs de “sources sonores modernes“. Les extensions de formats dans l’avenir, incluant des formes de matriçages encore inconnus, permettront au format Ambisonique d’ordre 1 et beaucoup plus, d’avoir certainement plusieurs vies possibles.

Le matériel actuellement disponible, soft et hard se développe très vite en nature et quantité. Il est possible d’y accéder à moindre coût, tout en ayant des solutions très qualitatives.

Autre singularité, dans de multiples situations, il devient possible de discriminer l’espace physique pour y loger des sons différents. Au-delà de la musique classique ou moderne, on peut imaginer des situations variées ou cela devient utile, voir indispensable. Dans la vie de tous les jours, dans l’industrie, les voitures électriques, il y a des contextes ou il peut être pertinent de localiser des sources en des points très précis.

Dans le contexte des loisirs, on peut imaginer assister de chez soi à un match sportif avec la même ambiance délirante ET en 3D que dans un stade. Il devient en plus possible de localiser dans une zone précise, par exemple hors scène frontale et plus proche de soi, les commentaires de presse à choisir avec sa tablette ou son smartphone ou les informations complémentaires que JE souhaite avoir sur des statistiques, une phase du match, un joueur, l’historique de ceci ou de cela, etc …

L’hyper développement de la VR, Réalité Virtuelle ne peuvent qu’être de bons tremplins pour le futur et l’imagination humaine des concepteurs, des artistes, des interprètes, des mixeurs et des techniciens de rendus, sont sans limites pour de nouveaux usages qui risques d’arriver assez vite.

Reste quand même à intégrer la pertinence, la viscosité du marché, de la technologie, et in fine de notre portefeuille avec quelques autres critères, notamment de développement durable, avant de voir tout cela débarqué demain matin pour le bonheur des petits et des grands.